Nouveau Post
Posts récents
Cherchez par mots-clés
 
Suivez-nous!
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Réglez un conflit avec détachement


Ma vision sur l’intimidation, la manipulation ou la violence se résume au sous-titre de mon ouvrage : pour s’exprimer sans maux. Si tout le monde maîtrisait l’art de communiquer (verbalement et non-verbalement) sans créer de maux, il n’y aurait pas d’intimidation, qu'en pensez-vous? Malheureusement, ce n’est pas le cas. L’objectif de l'autodéfense psycho-verbale, l’aiki psycho-verbale, est similaire aux arts martiaux traditionnels : stopper les attaques. Le mot japonais « Budo », pour « art martial », signifie « arrêter la lance ». Arrêter le conflit, c’est l’essence même de toute forme d’arts martiaux.


LE MÉCANISME D’EGO AUTO-DÉFENSE

Les Maîtres des arts martiaux ont compris que pour produire des guerriers efficaces, il fallait que ceux-ci se détachent de tous conflits intérieurs. J’ai fait part à plusieurs occasions, sur ce blogue du mécanisme d’ego-autodéfense. Fuir, combattre, paralyser, et "posturer" (rester sur sa position) sont les quatre manières de réagir à un conflit. Les Maîtres ont établi toutes sortes d’entraînements et d’exercices pour aider les pratiquants à ne pas laisser l’égo se manifester lors de l’entraînement et en combat.


Ces quatre manière de défendre sa personne ou son ego, sont tous des réponses valables selon le contexte. Il y a des situations ou "paralyser" et "tenir sa position", sont les meilleures stratégies possibles. Par exemple, si un terroriste se met à tirer dans un centre d'achat, fuir dans un abri et ensuite "paralyser", sont les meilleures tactiques. Si un tireur avance vers vous avec un fusil d'assaut, la stratégie de tenir sa position (rester en place et menacer) n'est vraiment pas adéquate. Vous devez fuir et trouver un abri adéquat. Ensuite, par paralyser la tactique est de rester caché sans bouger, pour ne pas attirer l'attention vers vous. Mais, paralyser ne signifie pas toujours de rester sur place dans une posture fixe et de paniquer. Lorsque vous prenez consciemment le choix de suivre la réaction "paralyser", vous ne demeurez pas "inactif", vous êtes plutôt pro-actif. Vous êtes à l'écoute, vous envoyer des textos, vous cherchez à repérer le ou les agresseurs, etc. Si vous désirez ensuite fuir ou d'affronter le tireur (ou un attaquant psycho-verbal), c'est par choix délibéré et non une action aveugle. C'est ce qui se passe quand vous êtes centré et aligné avec toute votre attention à l'éveil.


Avant de réagir ou d'agir, il faut se centrer

Vous ne voulez pas « paralyser » ou « fuir » pendant un combat parce que votre ego a peur de se faire mal, n’est-ce pas? Vous ne voulez pas, dans une situation cruciale de la vie, « paralyser » et ne rien faire, pour ensuite le regretter toute votre vie? Il existe une cinquième ré-action au mécanisme d’ego-autodéfense qui est d’apprendre à se centrer automatiquement. Mais ce n'est pas une réaction mais une action délibérée et méta-consciente. Cet état d'esprit d’être centré devant une situation stressante permet d’agir de manière efficace. C’est l’entraînement qui permet de développer cet état d’être « centré » que certains associent à tort avec le fait d'être concentré. Même si cet état est inclus dans le fait d’être « centré », c’est beaucoup plus que le simple fait d’être concentré sur une tâche spécifique, sans penser à rien d’autre. Nous pouvons appliquer cette stratégie dans tous les autres domaines où la compétitivité est omniprésente. L'Aiki psycho-verbale a une mission beaucoup plus large que d'enseigner des techniques pour apprendre à se défendre contre les APV (attaques psycho-verbales). Celui-ci utilise ce qui se passe à l'extérieur de soi pour instaurer un état d'harmonie ou de neutralité, de l'intérieur vers l'extérieur. Une grosse partie des conflits extérieurs serait résolu si on réglaient les conflits à l'intérieur, non? Commencer par s'harmoniser soit même est la première étape. Ensuite harmoniser la relation et en dernier harmoniser l'autre personne. Cette dernière phrase résume pas mal l'approche de l'aiki psycho-verbale.


La concentration est associé à la vision tunnel où on se concentre sur un petit point, on peut l'appeler également "la vision fovéale", qui fait partie du cerveau gauche, logique, analytique et orienté vers le détail. Avec cette vision on ne voit que l'arbre. Ce qui n'est pas mauvais en soi. Mais ici dans ce texte, l'état de conscience que j'appelle "être centré" on ne se trouve plus dans un état tunnel, prisonnier d'une perception limité du territoire. On se retrouve plutôt dans un état de perception élargie, dans une "vision périphérique", qui est à la source de la deuxième et troisième'attention. Cette vision périphérique nous met en contact avec notre cerveau droit, qui lui voit le global. Ici, on voit la forêt. C'est cette "Attention totale", où nos trois attentions sont alignées, qui est présente quand nous sommes "centré". Miyamoto Musashi parle de cela dans son livre des cinq anneaux, dans le livre de l'eau "au sujet de la position des yeux dans la tactique". il fait la distinction entre regarder (vision fovéale) et voir (vision périphérique).Il dit: "Entre voir et regarder, voir est plus important que regarder. (...) Cette position des yeux convient aussi bien dans la tactique du simple duel que dans une bataille. ... gardez bien cette position des yeux dans la vie quotidienne et en toutes occasions ne modifiez pas la position de vos yeux."


L’AUTODÉFENSE PSYCHO-VERBALE, DE L’INTÉRIEUR VERS L’EXTÉRIEUR

Celui qui maîtrise l’Aïkido est centré lors d’une confrontation. C’est une des raisons que j’appelle ma méthode d’autodéfense psycho-verbale : l’Aiki psycho-verbale. Morihei Ueshiba, le Maître de l’Aïkido, a compris que pour atteindre la paix extérieure, il fallait d’abord atteindre « la paix intérieure » pour ensuite la propager dans la communauté. La véritable révolution qui amene la paix extérieure débute à l’intérieur de soi. La seule manière d’être en paix est de commencer à l’intérieur de soi. Le pire adversaire que vous pourriez avoir à affronter est celui qui est en paix à l’intérieur de lui car vous ne pouvez pas l’atteindre et lui faire mal, qu’est-ce que vous en pensez?


Gaëtan Sauvé. Créateur de l'autodéfense psychoverbale depuis 1991


(c) 2020


Gaëtan Sauvé. Tous les droits sont réservés. Vous pouvez partager le lien pour ce texte en gardant cet avertissement et le lien de cette page. Merci de partager.

  • Facebook Classic
  • Pinterest Classic
  • Google+ App Icon
  • LinkedIn App Icon
  • Twitter Classic