Nouveau Post

Une vidéo humoristique sur l'importance d'établir un bon rapport en autodéfense psychoverbale

April 14, 2017

1/10
Please reload

Posts récents

February 19, 2015

Please reload

Cherchez par mots-clés
 
Please reload

Suivez-nous!
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Pourquoi j'ai nommé ma méthode d’autodéfense verbale « l’Aiki psychoverbale »?

October 31, 2014

Première partie de deux articles
Dans cet article, j'explique la raison pourquoi j'ai décidé de nommer ma méthode d'autodéfense verbale: l'Aiki PsychoVerbale.

 

Définition du terme Aiki

 

            Le mot Aiki est composé de deux caractères japonais le "Ai" et le "Ki". Le premier caractère « ai » signifie amour, harmonie, union ou réunion. C’est la force vitale qui gouverne l’univers et le garde en harmonie. Cela agit toujours en cercle, jamais en ligne directe ; similaire à la théorie chinoise du Tao. La première chose que nous devons établir lors d’une communication importante est l’union ou le «rapport» qui est si bien décrit dans ce petit mot de deux lettres (ai). Le rapport (voir annexe B) est un état d’harmonie qui s’installe entre deux personnes ou plusieurs, ce qui permet de communiquer authentiquement, sans critiques ou jugements. Le rapport se fait aussi en reconnaissant le modèle de l’autre comme étant aussi valable que n’importe lequel.

 

Le mot ai ne peut être séparé de l’idée de ki, qui signifie énergie vitale ou souffle universel. Dans un sens plus large, le ki signifie sympathie, compréhension mutuelle entre les individus, leur permettant de se comprendre chacun, même sans qu’un mot ne soit prononcé. Cette compréhension permet à chaque personne d’accepter l’autre, comme il ou elle est. Le ki, c’est aussi l’énergie contenue dans les mots et dans les six codes du langage utilisés pour communiquer et recevoir les informations voulues. Quand Ai (le rapport ou l’union) est bien installé entre deux personnes, une sympathie s’installe et unit les deux individus vers une compréhension mutuelle, malgré des positions ou croyances différentes. Pour moi, vous êtes une personne qui possède des positions et des croyances variées, mais jamais je ne penserai que « vous êtes » vos opinions ou vos croyances.

 

Harmoniser (aiki) ou neutraliser sont nos meilleures options dans une confrontation

 

            Aiki (mot japonais) signifie littéralement: harmonie des énergies. L’objectif principal de l’Aiki psychoverbale est de ramener l’harmonie, dans une relation disharmonieuse. Qu’est-ce que je veux dire par « disharmonieuse»? Si nous confrontons une personne en colère qui nous agresse verbalement (ou psychoverbalement), nous ne pouvons pas lui faire comprendre qu’il a tort de nous parler ainsi. Nous ne ferions qu’escalader le conflit, car nous n’avons pas installé de rapport (le Ai de Aiki) dans la relation. Nos deux énergies étant différente, nous sommes en disharmonie. Dans une situation de conflit, de manipulation ou d’APV (Attaque PsychoVerbale), une bonne méthode d'autodéfense verbale recherche d’abord à ramener l’harmonie en installant le rapport. Sans rapport, la communication passe difficilement. Je reviendrai dans un prochain article sur le « rapport ».

 

 S’il est impossible d’harmoniser le conflit, notre second choix sera de neutraliser la situation. Je crois qu’il vaut mieux sortir d’un conflit avec un état neutre qu’un état négatif. Une personne qui a une dent contre vous peut vous faire beaucoup de tort et créer plus de disharmonie. L’Aiki psychoverbale n’est pas une méthode pour attaquer, manipuler, conditionner, soumettre et imposer sa vision du monde à l’encontre des autres. Chercher à prendre sa revanche sur un agresseur qui nous a, délibérément ou non, attaqué verbalement, ne ferait de nous que son égal.

 

 La Réponse directe à une action directe amène une escalade de la violence

 

François : « Si tu tiens à ton travail, tu serais plus ordonné dans ce que tu fais. »

Luc : « Pour qui tu te prends pour me dire cela ? Je suis plus ordonné que toi. Ton bureau est en désordre comparé au mien. »

François : « Mon bureau, mon bureau... Pas rapport ! Tu dis n’importe quoi. Incapable de se rendre compte de ses torts. Justement, si tu étais plus ordonné on n’aurait pas cette conversation. »

 

Quand une personne utilise une APV, un pratiquant d’autodéfense verbale ou psychoverbale ne répond pas par une autre APV car cela engendrerait de la résistance et plus de violence. Une attaque en ligne droite (une insulte, un reproche injustifié, un rabaissement, un jugement, une menace, etc.) va être neutralisé par une action circulaire (principe aiki). Les hommes publics comme les politiciens, les lobbyistes et les gens des relations publiques, ont une certaine connaissance de l’utilisation du «spinning verbal» en ne répondant jamais directement à une question. Ils préfèrent contourner et rediriger la réponse selon une stratégie déjà planifiée comme, par exemple, répondre à une question par une autre question ou détourner la question avec leurs propres positions.  Un des principes de l’autodéfense psycho-verbale (« le principe de l’Aiki ») est de contourner l’APV et la rediriger vers l’harmonie, cela exclut déjà un bon nombre de tactiques malhonnêtes, manipulatoires et compétitives. 

 

Deuxième partie bientôt

Please reload

  • Facebook Classic
  • Pinterest Classic
  • Google+ App Icon
  • LinkedIn App Icon
  • Twitter Classic