Nouveau Post

Une vidéo humoristique sur l'importance d'établir un bon rapport en autodéfense psychoverbale

April 14, 2017

1/10
Please reload

Posts récents

February 19, 2015

Please reload

Cherchez par mots-clés
 
Please reload

Suivez-nous!
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Ça ne prend que 7 secondes à une personne pour vous juger

September 20, 2014

 

7 Secondes que ça prend à une personne pour vous juger et se faire une idée de vous. C’est ce que plusieurs recherches ont révélé.  Combien de fois on juge une situation ou une personne en donnant une signification pour réaliser plus tard que nous nous sommes trompés?  

 

« J’étais assis dans un métro, lorsqu’un homme entra avec deux de ses enfants. Il s’assit et ses deux enfants restèrent debout. Ses enfants étaient agités, ils courraient dans le wagon et se battaient tout en dérangeant tout le monde. J’étais abasourdi de voir l’homme regardant vers le sol et qui ne semblait même pas se préoccuper des actes de ses enfants. Les enfants ont bousculé un vieillard lui faisant échapper son sac. L’homme laissait faire ses enfants et se désintéressait totalement d’eux tellement il était absorbé dans ses pensées. Je me demandais quelle sorte de modèle du monde qu’il devait posséder pour laisser ses enfants faire leurs propres lois. »(1)

 

« Mais peux-tu me dire ce qui se passe dans ta tête? »

 

            Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passe dans la tête des gens pour agir comme ils le font? Avez-vous déjà posé cette question universelle : « Mais qu’est-ce qui s’est passé dans sa tête pour faire… » Suivez-moi attentivement, car vous allez découvrir les mécanismes universaux de notre esprit. Lorsque je conte cette histoire dans des conférences et séminaires, certaines personnes me disent que ses enfants devaient être des hyperactifs et que le père ne savait pas comment traiter avec eux. Lorsque je demande si des auditeurs ont vécu des histoires analogues, certaines me racontent des histoires similaires où ils ont observé des scènes où des enfants turbulents agissaient à leurs guises sans que les parents interviennent. C’est alors que je leur raconte, comme à vous, que l’histoire de Stephen Covey ne se terminait pas là. Stephen fut outré de la manière que le père ignorait le comportement de ces deux enfants : 

 

« N’y pouvant plus, je me dirigeai vers l’homme et lui fit part de la situation. Il souleva sa tête lentement regarda vers ses enfants puis il me regarda d’un regard rempli de tristesse et me dis d’une voix enrouée imprégnée d’émotions : « Excusez-moi! Je devrais peut-être les rappeler à l’ordre. Vous savez, ils vivent peut-être leurs émotions à leurs manières ». J’ai vu ses yeux se remplir d’eau lorsqu’il me regarda directement dans les yeux et qu’il me dit : « Vous savez monsieur, nous arrivons tout juste de l’hôpital…il y’a à peine deux heures leurs mères est décédée du Cancer! »(1)

 

            Comment avez-vous vécu ce récit? Est-ce que votre expérience a été modifiée à la simple lecture de la dernière ligne? Si oui, vous avez vécu un processus de changement de votre interprétation de l’événement que nous appelons aussi un Recadrage qui est la 6e Forme ou la forme invisible (invisible dans le sens que nous avons rarem

ent conscience des cadres et métacadres que nous avons) de l’Aiki verbale (les cadrages font partie de la Forme du Dragon). Au début du récit, vous avez filtré votre expérience à l’aide de certains critères et vous avez probablement fait un jugement de valeur sur cette expérience. À la lecture de la dernière ligne, vous avez ré-évalué votre représentation de l’expérience et à partir de ce nouveau cadre, vous avez modifié les critères de cette expérience et évalué leurs comportements sous un nouveau cadre, modifiant ainsi votre état interne et votre manière de penser, est-ce juste?

 

(1) Histoire racontée par Steven Covey dans un séminaire.

 

 

Please reload