Nouveau Post

Une vidéo humoristique sur l'importance d'établir un bon rapport en autodéfense psychoverbale

April 14, 2017

1/10
Please reload

Posts récents

February 19, 2015

Please reload

Cherchez par mots-clés
 
Please reload

Suivez-nous!
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Avez-vous déjà été affecté par une APV (Attaque PsychoVerbale)?

May 6, 2013

Vous avez probablement vécu un de ces instants où quelqu’un vous assomme d’une remarque cinglante, paralysant momentanément votre cerveau. Un art martial physique ne vous donne aucune tactique adéquate pour faire face à ce type d’attaque psychoverbale (APV) ou de manipulation psychologique. Les méthodes classiques d’autodéfense vous laissent sans défense quant aux attaques contre votre estime de soi, aux diverses tactiques pour vous contrôler et réduire votre capacité d’exprimer ce que vous êtes.

 

L’autodéfense psychoverbale a trait à un autre genre de combat, où les coups déployés sont plutôt des mots soutenus par un langage hostile ou manipulatoire d’un attaquant psychoverbal qui cherche à vous « planter » psychologiquement et émotionnellement. Ce sont ces « claques verbales » (ou non) qui vous laissent bouche bée et qui, tel un « virus de la pensée », reviennent vous hanter pendant des heures, des jours, des nuits et plus longtemps dans certains cas. Ces « virus » sont composés d’images, de paroles et de sensation de l’événement qui se répètent dans votre esprit sans cesse comme une boucle, comme cette chanson ou ce refrain publicitaire que vous n’êtes pas capable d’arrêter dans votre tête. L’intimidation, naturellement, est un reflet de cette dynamique de violence psychoverbale qui origine d’une action extérieure qui est ensuite « mariné », interprétée et « représentée » à l’intérieur. Il faut se rappeler que ceux qui font de l’intimidation utilise les attaques psychoverbales ou/et physique dans le but de prendre l’attention de la personne, et d’affecter sa psycho-logique.

 

À partir du moment qu’un intimidateur crée une boucle avec sa cible, celui-ci va chercher à créer un « état de terreur psycho-verbale » chez sa cible afin que celle-ci continue à se faire des « représentations » mentales même lorsque l’intimidateur n’est pas dans les parages. Ces personnes en acceptant cette boucle relationnelle avec l’intimidateur se sont laissés définir par ces derniers. Une personne qui, tel un Guerrier, a établie ses frontières ne se laisse pas définir par les autres, sans que cette dernière ne soit d’accord. Si quelqu’un cherche à vous étiqueter, (forme d’APV) à vous rabaisser, à renier une de vos actions, etc. cela ne vous touchera point, car vous maîtriser vos cinq pouvoirs.

L’ADPV (AutoDéfense PsychoVerbale) nous apprend à établir des frontières pour empêcher les autres de nous définir à leurs manières ou à violer notre vision personnelle, nos valeurs, nos croyances et notre territoire personnel, familial et professionnel. Le sentiment que nous devons transporter avec nous, en tant que pratiquant d’ADPV est que Personne, autre que nous, peut nous définir. Je répète, personne ne peut vous définir.

 

Vos intentions, vos pensées, vos émotions, vos paroles et vos actions vous appartiennent. Vous êtes responsables de vos 5 pouvoirs. En ADPV nous apprenons à utiliser nos 5 pouvoirs (PENSÉE-ÉMOTION-PAROLE-ACTION-INTENTION) pour résoudre les problèmes liés à la violence verbale et psychologique, autant personnelle qu’intrapersonnelle. Gaëtan Sauvé, Autodéfense PsychoVerbale pour s’exprimer sans maux

 

Copyright 2014. Gaëtan Sauvé. Protégé par les droits d’auteurs. Aucune reproduction permise sans le consentement de l’auteur.

Tags:

Please reload

  • Facebook Classic
  • Pinterest Classic
  • Google+ App Icon
  • LinkedIn App Icon
  • Twitter Classic